Passons au bio!

Sauvons-la-planète-672x372

L’agriculture biologique, système de production qui exclut le recourt à la plupart des produits chimiques. Cette méthode de production s’est surtout accentuée au développement de l’utilisation des engrais minéraux. Malheureusement ce système reste méconnu sous nos tropiques.  En quoi consiste l’agriculture biologique ? Quels sont ses avantages ?

Nous sommes allés à la rencontre de Mr Malick DEYA, consultant formateur en Economie et Gestion Agropastoral pour en savoir plus sur la question.

En quoi consiste l’agriculture biologique ?

 il faut d’abord savoir que l’agriculture biologique de définition simple est la culture de la terre qui respecte l’écosystème. Elle consiste à exclure l’utilisation de produit chimique qui nuit à la santé de l’homme et son environnement

Quels sont les avantages de l’agriculture Biologique ?

Ses avantages sont nombreux et importants. D’abord, il y’a la préservation des sols, les hommes auront des produits de qualités pour leur consommation, car nombreuses sont les maladies qui proviennent de ce qu’on consomme. Les animaux pourront se reproduire de façons aisée 

http://www.environnement.gouv.ci/

L’utilisation des engrais a-t-il favorisé la disparition de certaines espèces animales ?

 Oui ! je prends l’exemple des escargots qui ne sortent plus en période de pluie, des abeilles qui ont disparus à cause des engrais chimique mais aussi des pesticides qui sont les plus grands dévastateurs.

Comment va se faire la migration vers le Bio pour une personne qui a pour habitude de faire recourt à l’agriculture chimique ?

 Cela est possible mais ici, on va parler en terme de coût et de la valeur ajouter sur les produits. Il y’a des engrais naturels qui existent, cependant  le coût est élevée et ce n’est pas donné pour un paysan lambda. Cela va réduire le taux de production certes, mais les paysans auront des produits de qualités. »

Qu’est ce qui faut donc faire pour encourager les paysan à passer au Bio ?

 Il faut dans ce cas crée un marché Bio qui allie le prix et la qualité du produit. On pourra mieux sensibiliser que si on dit paysan que ses produits seront mieux payés. C’est le coût qui sera en premier lieu incitatif.

Avez-vous des recommandations et conseils ?

 Les recommandations principales que je peux donner c’est de dire qu’il est important de revenir au bonnes pratiques agricoles parce que c’est ce qu’on faisait bien avant. Sensibiliser et former les agriculteurs sur les bienfaits du Bio qui permet de préserver l’homme et son écosystème. Surtout inciter à produire la qualité. »

                                                                             ANNE YAPO/ OSETV

Share on facebook
Facebook
Share on google
Google+
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on pinterest
Pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
27 + 2 =