Sous nos cieux certains métiers ont très peu d’importance pour les jeunes et cet évènement est venu à point nommé pour mettre à la lumière des secteurs porteurs pourtant négligés par la jeunesse. Le salon de la créativité et de l’innovation a connu sa première édition en 2017 à Ouagadougou et a été apprécié par les participants. La promotrice Aminata SINKA a donc décidé d’organiser la deuxième édition qui s’est tenu du 29 juin au 1er juillet 2018 sous le thème : ‘’ la revalorisation des métiers, une source de création de richesse’’. C’était sous la présidence du ministre en charge de la jeunesse représenté par son directeur et co-parrainé par le conseiler spécial du président du Faso Adama Kanazoé et Lancina Ki directeur général de la maison de l’entreprise.

Faire découvrir des talents cachés, des innovations talentueuses qui sont dans l’ombre était l’objectif principal de la promotrice en organisant le salon de la créativité et de l’innovation. Durant 03 jours plus de 300 participants ont pu découvrir les merveilles de la dizaine d’exposants qui était présent à ce salon.

La cérémonie d’ouverture qui a eu lieu le 29 juin à 10h au siège de Amina Business Center a été une occasion pour les invités, partenaires de s’approprier le contenu du salon ainsi que du Programme de revalorisation des métiers. Ce programme qui est une initiative de Business Store Consulting aidera les jeunes à donner de l’importance aux différents métiers.

Au cours des trois jours, outre la cérémonie d’ouverture il y a des visites de stands, des animations culturelles, des conférences, formations, des séances B to B et une soirée de réseautage. Le ministère de la jeunesse a mobilisé pour le salon les fonds FAPE, FAIJ et FASI qui ont participé afin de présenter leur produit aux participants. C’était l’occasion pour eux d’en savoir plus sur les différentes possibilités de financement de leurs projets et les conditions d’accompagnements.

Anselme ADADJA, FASO Diffusion pour OSE TV

Share This